aa-francite

aa-francite

Forum d'aide aux alcooliques. Nous nous référons au programme de rétablissement des alcooliques anonymes


    Service, foi, humilité, bonheur

    Partagez

    Admin
    Admin

    Service, foi, humilité, bonheur

    Message par Admin le Jeu 24 Avr - 9:41

    A mon avis, nous ne pouvons rien réussir en ce bas monde à moins de nous y appliquer. Aussi, pour être un bon membre des AA faut-il mettre en pratique les principes du Mouvement. L'athlète qui remporte un trophée international est celui qui s'exerce depuis des années sans jamais cesser et qui continue de le faire. Pour obtenir des résultats chez les AA,,il y a un certain nombre de choses à mettre en pratique inlassablement. Nous devons, par exemple, essayer, comme je l'ai déjà dit, d'acquérir l'esprit de service. Nous devons aussi nous efforcer d'acquérir une certaine forme de foi. Voilà qui n'est pas facile, particulièrement pour quelqu'un qui a toujours été matérialiste, dans l'esprit de la société d'aujourd'hui. Mais, pour moi, la foi s'acquiert. Elle vient lentement; elle doit se cultiver. Comme la tâche n'a pas été facile pour moi, je peux comprendre les difficultés des autres.

    Un autre aspect du mode de vie (et je ne pense pas avoir fait beaucoup de progrès en cette matière) m'a donné du fil à retordre, c'est la tolérance.
    Nous avons tous tendance à vouloir garder l'esprit fermé, très fermé. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles certains trouvent bien difficile d'adhérer à nos principes spirituels. Ils ne veulent pas trop en connaître à ce sujet, pour divers motifs personnels comme la peur de passer pour efféminé. Pourtant, c'est très important d'en venir à accepter la façon de penser des autres ! Je crois m'être amélioré un peu dans ce domaine -là, mais pas encore assez. D'ailleurs, si quelqu'un me contredit, j'ai tendance à répliquer de manière caustique. J'ai souvent agi de cette façon, et bien souvent à regret.Plus tard, je me rendais compte que la personne à qui je m'étais opposé était beaucoup plus "connaissante" que moi en la matière. J'aurais infiniment mieux fait de me taire.

    Il y a encore une qualité pour laquelle la plupart d'entre-nous ne sommes pas exceptionnellement doués, c'est l'humilité. Je ne parle pas d'une humilité feinte comme celle de certains personnages de roman. Je ne dis pas non plus que nous devons être bonasses. Nous n'avons pas à nous laisser bousculer ou écraser par qui que ce soit, mais nous avons le droit de défendre nos droits. Je parle plutôt de notre attitude à tous et à chacun face à notre Père Céleste. Le Christ a dit :" de moi-même , je ne suis rien. Mais JE peux tout en celui qui me fortifie." En fait, comme nous avons toujours pensé exactement le contraire, nous avions plutôt tendance à dire : " regardez ce que j'ai fait, les gars, c'est pas mal du tout, pas vrai ? "

    Vous savez, si nous nous arrêtons à penser à notre objectif ultime dans la vie, il n'y a pas de différence entre ceux qui boivent et ceux qui ne boivent pas. Tous recherchent exactement la même chose, le bonheur. Nous voulons la paix d'esprit. Mais notre problème à nous, les alcooliques, c'est que nous exigeons du monde qu'il nous donne ce bonheur et cette paix d'esprit de la façon que nous avions choisi de les obtenir, par l'alcool, pas autrement. Et nous n'arrivions à rien. Et puis, nous avons pris le temps d'étudier quelques lois spirituelles, de nous familiariser avec ces principes et de mettre certains en pratique. Nous avons alors trouvé le bonheur et la tranquillité d'esprit. Je me sens particulièrement privilégié en même temps que rempli de gratitude envers notre Père Céleste qui m'a laissé profiter de l'un et de l'autre. Et c'est à la portée de quiconque le veut. Bien sûr, il y a quelques règles à observer, mais le bonheur et la paix d'esprit nous attendent, offerts à chacun. Voilà le message que nous pouvons à nos frères alcooliques.

    Extrait de la dernière conférence du Dr Bob (Detroit déc 1948)

      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc - 12:53